Ignorer les commandes du Ruban
Passer au contenu principal
Imprimer Print
Taille du texte A A A

Trois types de rendement

La cinquième étape d’un projet de placement consiste à choisir vos placements. Au moment de choisir un placement, déterminez quel rendement vous pouvez espérer en tirer, et comment l’argent gagné sera imposé.

Trois façons dont les placements peuvent rapporter de l’argent

1. Intérêt

Les produits de placement comme les comptes d’épargne, les certificats de placement garanti et les obligations rapportent de l’intérêt. Lorsque vous choisissez ce type de placement, vous savez exactement combien d’argent ils vous rapporteront.

2. Dividendes

Certaines actions rapportent des dividendes, c’est-à-dire que les investisseurs reçoivent une part des profits réalisés par la société dans laquelle ils ont placé leur argent. Ce type de placement vous assure un revenu régulier. Le montant des dividendes dépend des profits réalisés dans l’année par la société et du type d’action que vous détenez.

3. Gains en capital

En tant qu’investisseur, si vous vendez un produit de placement – comme une action, une obligation, une part d’un fonds commun de placement ou d’un fonds négocié en bourse – à un prix plus élevé que ce qu’il vous a coûté, vous réalisez un gain en capital. Par contre, si vous le vendez à un prix moins élevé que ce qu’il vous a coûté, vous subissez une perte en capital.

Tenez compte de l’impôt avant de faire un placement

Les comptes de placement non enregistrés n’ont aucun statut fiscal particulier, contrairement aux comptes enregistrés comme les régimes enregistrés d’épargne-­retraite ou les comptes d’épargne libre d’impôt. Tous les placements détenus dans des comptes non enregistrés sont assujettis à l’impôt, mais les revenus de placement ne sont pas tous imposés de la même façon ni au même taux. Apprenez-en davantage sur les répercussions de l’impôt sur vos placements.