Ignorer les commandes du Ruban
Passer au contenu principal
Imprimer Print
Taille du texte A A A

Rédiger un testament

​En général, il existe deux types de testament : le testament rédigé à la main (testament « olographe ») et le testament dactylographié. Les provinces ont des exigences différentes sur le plan de la validité du testament. Voici les exigences qui sont en vigueur en Ontario.

1. Testament olographe

Pour qu’un testament olographe soit valide, vous devez l’avoir entièrement rédigé à la main vous-même, et vous devez l’avoir signé et daté. Il n’est pas nécessaire d’avoir un témoin.

Si vous choisissez de rédiger votre testament à la main, demandez à un avocat de le réviser. Même si vous croyez que vos directives sont clairement énoncées, il se peut que certaines personnes ne les comprennent pas. Votre testament pourrait donc être contesté ou mal interprété.

2. Testament dactylographié

En général, un testament dactylographié est préparé par un avocat. Vous devez le signer, et deux témoins doivent être présents au moment de la signature. Ces personnes ne peuvent pas être des bénéficiaires ni le conjoint des bénéficiaires mentionnés dans votre testament.

S’il n’y a pas deux témoins admissibles au moment de la signature de votre testament dactylographié, votre testament est invalide, et les lois provinciales en matière de succession s’appliqueront, à moins qu’il existe un testament antérieur valide.

Votre capacité mentale au moment de la rédaction de votre testament

Un testament est invalide si vous n’aviez pas la capacité mentale vous permettant de le signer au moment de la rédaction. Un bénéficiaire, ou un membre de votre famille immédiate n’étant pas mentionné dans le testament, pourrait contester le testament devant un tribunal en invoquant le fait que vous ne connaissiez pas ou que vous ne compreniez pas les dispositions figurant dans votre testament.

Par conséquent, évitez de préparer un testament pendant une période de fragilité physique ou mentale ou pendant une maladie. Attendez d’être rétabli avant de préparer un nouveau testament. Si vous ne pouvez pas attendre, demandez à un médecin de rédiger une note au sujet de votre capacité mentale. Cette note peut aider à prouver que vous étiez mentalement apte à rédiger un testament, si celui-ci est contesté plus tard. Un avocat peut également rendre compte de votre capacité mentale.